Office de tourisme de Pont de Veyle Info Météo

Pont de Veyle tourisme > Découvrir > Patrimoine > Décors peints

Décors peints

Les églises étaient jadis décorées de peintures murales, peu nombreuses à l’époque romanes, très rependues à la période gothique, beaucoup plus rares après le 16ème siècle. Certaines furent détruites d’autres recouvertes d’enduits. Depuis 1960, des sondages systématiques ont permis de découvrir de beaux vestiges, dont la restauration se poursuit. Dans l’Ain, ces sondages ont permis de découvrir plus d’une trentaine de sites peints, dont certains de très grande qualité. Nous pouvons en voir de très beaux exemples dans le secteur. Exceptionnelles par la richesse des couleurs et la qualité du dessin, elles nous renseignent aussi sur la civilisation médiévale.

Eglise de Cormoranche-sur-Saône {JPEG}Eglise de Cormoranche-sur-Saône
L’église de Cormoranche-sur-Saône est l’une des premières de l’Ain à avoir bénéficié d’une campagne de restauration pour ses peintures murales, qui datent du 14ème siècle.
Un Christ en gloire orne la voûte en cul de four, tandis qu’un personnage, peut-être un évangéliste, occupe l’un des arcs aveugle.
Sur la place de l’église se trouve l’ancien prieuré du 17ème siècle et un bassin aux dimensions étonnantes, qui servait d’abreuvoir pour les troupeaux.

Eglise de Saint-Jean-sur-Veyle {JPEG}Eglise Saint-Jean-Baptiste - Saint-Jean-sur-Veyle
Saint-Jean-sur-Veyle recèle surtout d’un véritable joyau d’art gothique, l’église Saint-Jean-Baptiste (15ème siècle). Elle abrite un remarquable décor sculpté (statues, culs de lampe, piscines, cuve baptismale...). Et elle s’orne aussi d’un ensemble de peintures murales du 16ème siècle, restauré avec soin, unique tant par le nombre de scènes représentées que par les couleurs utilisées en particulier la couleur verte. On y voit Saint-Martin partageant son manteau, Saint-Jean-Baptiste entouré de l’évêque Blaise et de Saint Fiacre, Saint Eloi et Saint Eustache, Saint Christophe portant le Christ et la Crucifixion. Cette dernière fresque intrigue, le Christ étant absent de la croix. Une pietà sculptée était sans doute placée sous la peinture.

Eglise de Bey {JPEG}Eglise St Martin - Bey
Cette petite église du 12ème siècle, pleine de charme avec sa toiture de lauzes, renferme des trésors. Sa toiture de lauzes sur charpente date de 1458 et son poids avoisine les 150 tonnes. A l’intérieur de l’église, on peut y voir plusieurs peintures murales très bien conservées et un remarquable retable de style baroque savoyard, riche de 7 statues (17ème siècle).

A découvrir à Bey :
Le chemin des croix
Il débute au bout de l’allée qui mène à l’église, des panneaux explicatifs jalonnent ce court parcours. Vous découvrirez le château de Bey, l’ancienne cure et l’église St Martin.
Poursuivez ensuite votre route sur le sentier de découverte de la rivière Avanon qui débute au niveau de l’église. Sept panneaux pédagogiques vous permettront de découvrir le bassin versant de l’Avanon.

Centre St Martin - Vonnas {JPEG}Centre St-Martin – Vonnas
L’église St-Martin est édifiée, sans doute, sur un ancien lieu de culte, car un sarcophage mérovingien fut découvert sous ses fondations. Construite au 12ème siècle, elle a été remaniée au cours des siècles suivants. Cette église présente de belles peintures murales restaurées en 1992 sur la voûte en cul de poule et sur les murs de l’abside. On peut y découvrir un Christ en majesté, entouré des quatre évangélistes, sur fond de fleurs réalisées au pochoir. Un autre très bien conservée, représente St-Eloi, évêque et patron des maréchaux.

Dépliant de visite en téléchargement : Dépliant visite Centre St Martin (PDF – 1.1 Mo)

Plus d’informations : ici